Une œuvre d’art est toujours à la fois authentique et tributaire de la tradition artistique.

C’est ainsi qu’à ma première rencontre avec Arabel Maier, j’ai immédiatement été touché par la force de son style audacieux et caricatural, et en même temps j’ai spontanément vu dans son œuvre des références à l’art métropolitain et nocturne, marqué par des noms comme Lautrec, Degas, Vallotton, Grosz, Dix et autres.

L’œil citadin de l’artiste scrute, le plus souvent dans une ambiance vibrante d’érotisme, l’être humain dans sa solitude et dans ses rapports avec l’autrui. Sous ses yeux, le monde se transforme en une scène théâtrale grotesque et pleine de mystères. Et à la manière de A. Giacometti, l’œil plus intime de la portraitiste nous rend visible l’aura des personnes représentées.

Pour moi, l’ œuvre de cette artiste était une vraie découverte. J’espère que le visiteur éprouvera les mêmes sensations que le concepteur du présent site.




Harry Blaser

hyblaser@bluewin.ch


H O M E